Selling guns for the youngest

Les utilisateurs d’arme à feu sont des lâches.

Si les gens veulent se tuer, qu’ils utilisent des armes blanches, des épées, des sabres (armes nobles d’une époque plus civilisée). Car l’idée de se retrouver en face d’un autre sabre en calmera plus d’un. Et puis l’escrime force à tenir une certaine forme physique alors qu’un revolver peut être tenu par le premier quidam venu.

Seulement les armes à feu sont un marché beaucoup plus grand public que les sabres (qui est donc un marché de niche). Alors il y a des lobbies puissants aux Etats-Unis dont le rôle est de stabiliser (voire gonfler) ce marché pour qu’il ne tombe pas dans une sentimentalité hippie, socialiste, voire communiste. Le principal représentant du flingue pour tous est la NRA (National Rifle Association) représentée pendant des années par un Charlton Heston survolté. Ce qui prouve qu’on peut être un grand acteur et complètement débile (ou amoral… ou les deux).

44543795 charlton heston nra466ap Selling guns for the youngest

Avec ce fusil, nous pourrons nous défendre contre les égyptiens qui veulent nous réduire en esclavage. Heu, non, les indiens qui veulent nous piquer nos terres honnêtement achetées. Heu, non, les terroristes qui veulent nous agresser en nous balançant des avions dessus. Heu, enfin, vive le droit d’avoir un fusil quoi.

Je n’en voudrais pas à Charton Heston (et puis il est mort alors il s’en fout) si vendre des armes à feu sans contrôle ne tuait pas  des gens. Seulement ce n’est pas le cas. Et ça ne tue pas “des gens”, non, ça tue en majorité des innocents, des enfants ceux qui ne savent pas se défendre. Alors ça bute grave dans les écoles américaines. 31 fusillades meurtrières depuis Colombine nous dit Michael Moore (depuis 1999 donc). Et la NRA nie tout lien avec la vente d’arme.

Il est incompréhensible, au 21eme siècle d’être aussi arriéré. De confondre liberté et violence. Et d’en faire payer le prix à des gamins. Et pourtant, après la fusillade de vendredi dernier, un (connard de) représentant de la NRA a bien dit : “Les fusils ne tuent pas les gens. Ce sont les gens qui tuent” (source). La NRA étant tellement bien dans ses chaussures qu’elle a même fait disparaitre sa page Facebook (1,7 million de likes quand même) après la fusillade.

Alors pour cet abruti, et les 1,7 millions d’autres qui le soutiennent, voilà donc une démonstration simplifiée de la différence entre le contrôle des armes à feu et la vente libre. C’est en anglais. C’est dessiné rapidement et mal (je suis pas Boulet moi). Mais la démonstration se tient. Partagez si vous le voulez, récupérez le, améliorez le, c’est en CC

gun control Selling guns for the youngest

Et si vous en voulez encore, voilà une superbe Data Vizualisation des importations et exportations d’armes dans le monde depuis 1992. Même si les USA sont les plus grandes canailles du monde, on peut voir que la France, même si elle a un peu freiné sur la vente d’armes, a été au coeur des conflits et des guerres armées de la fin du 20è siècle. Pas de quoi crier Cocorico.

ventearmesUSA 500x274 Selling guns for the youngest

Et puis une infographie intéressante du Huffington Post.

guns 500x220 Selling guns for the youngest

Le Huffington Post nous propose une infographie bourrée de chiffres éloquents sur les armes aux Etats-Unis.  Exemple : aux US, on trouve 88.8 armes à feu pour 100 personnes…

Voilà. C’était le coup de gueule du week-end sur les choses qui m’agacent et que je ne peux pas changer sauf en écrivant des trucs sur mon blog. Bonne nuit.

Sur ce site: