Fred&Farid font du mass following de bots pour jouer les influents

C’est pas bien beau d’acheter des followers. Cela prouve qu’on est nul et qu’on a besoin de payer pour s’auto-satisfaire. Un peu comme quand on est obligé de payer pour faire l’amour. C’est une sorte de constat d’échec ou d’impuissance. C’est déjà pas très beau quand un bloggeur le fait, mais quand c’est une agence, ça devient vraiment sale.

C’est la cas de l’agence Fred & Farid qui s’est offert une tranche de followers pour certainement éviter d’avoir l’air ridicule sur les réseaux sociaux. La certitude de cet achat est d’à peu près 96%. Et comme je suis sympa avec Fred et Farid, voilà un petit cours des traces qu’on laisse sur le digital quand on fait ce genre de trucs. Histoire qu’ils évitent à leurs clients de se faire également défoncer en jouant les cadors du 2.0.

1/ Détecter les anomalies

C’est @velvetshadow qui m’a prévenu ce matin : le compte F&FGroup s’était pris 5000 followers en 5 jours. Dans ce cas là, vérification sur TwitterCounter où l’on constate bien une évolution extraordinaire des followers alors que la fréquence de tweets par jour ne change pas (au contraire, elle diminue).

fredfarid0 500x322 Fred&Farid font du mass following de bots pour jouer les influents

Il y a en gros 3 façons de gagner des followers honnêtement : 1/ twitter souvent (au moins 20 par jour) 2/ publier sur un blog un contenu de qualité 3/ faire une apparition impactante à la TV ou sur un média tradi à forte audience. Dans ce cas, FredFaridGroup n’a fait ni le 1, ni le 2. Quant au 3, ça reste à prouver.

2/ Vérifier si ce n’est pas du mass following

Et oui, le twitter-truand n’est pas obligé d’acheter du follower, il peut aussi en gagner en utilisant la pratique peu reluisante du mass following : “Je te suis, tu me suis. Si tu me suis pas, je ne te suis plus“. Vérification, toujours sur twittercounter.

fredfaridtwitter1 500x302 Fred&Farid font du mass following de bots pour jouer les influents

Les petits voyous. Le compte a effectivement commencé à suivre en masse des gens à partir du 6 décembre. Il ne s’agit donc pas d’un achat externe de followers, mais d’une bonne vieille pratique de mass following (appelée également le Emmanuel Gadenne’s move).

Étudions un peu les followers pour vérifier si au moins Fred&farid ont fait ça bien…

3/ Vérifier les profils des followers

Il faut toujours vérifier les profils des followers. D’ailleurs, un jour (prédiction de papy Cyroul), votre “influence” sera calculée par rapport à des vrais followers/fans et pas des robots ou comptes artificiels. Ce jour là, beaucoup de marques vont pleurer car leur fans pages ne vaudront plus rien, beaucoup d’agence vont pleurer car leurs annonceurs se rendront compte que leur twitter ne vaut rien etc. Mais en attendant le jour béni où les annonceurs sauront enfin mesurer la qualité de leurs actions digitales, vérifions donc la qualité des followers de Fred et Farid.

On pioche notre corpus au hasard dans les 5000 derniers followers de fred et farid et on tombe sur ça :

fredfarid21 Fred&Farid font du mass following de bots pour jouer les influents

Étudions un peu ce panel de followers. Première constatation : on trouve beaucoup de japonais (xmmxme, mihawk_bot, lisetteweltall), ce qui est assez étonnant pour une agence publicitaire française. Deuxième constatation, on trouve des gens qui ne sont pas japonais mais qui ont des noms étranges (watchfilmonline, vitabellawine, focusBMI).

Tout cela nous met la puce à l’oreille, mais continuons notre analyse en regardant de près les profils de ces comptes (pris au hasard je le répète) :

fredfarid11 250x88 Fred&Farid font du mass following de bots pour jouer les influents

fredfarid3 250x79 Fred&Farid font du mass following de bots pour jouer les influents

fredfarid4 250x82 Fred&Farid font du mass following de bots pour jouer les influents

fredfarid6 250x90 Fred&Farid font du mass following de bots pour jouer les influents

fredfarid5 250x86 Fred&Farid font du mass following de bots pour jouer les influents

Avez-vous remarqué des éléments récurrents ? Si oui, bravo. Car tout professionnel de Twitter remarquera en effet immédiatement que le rapport Followers / Followings (Abonnements / Abonnés) est quasiment tout le temps égal à 1 sur tout ces comptes (choisis aléatoirement). Or, ce rapport très rare sur Twitter est complètement caractéristique des stratégies de massfollowing utilisées par les bots (des petits programmes robots ou des humains qui suivent le même algorithme).

Conclusion de notre enquête  : 

Fred& Farid suivent artificiellement des comptes de robots qui eux-même suivent des comptes de bots.

La conclusion de cette conclusion est également évidente :

Fred&Farid n’a rien compris au digital, ni aux notions d’engagement et de qualité

Cette agence continue donc à faire de la publicité traditionnelle (objectif : du volume) sur des supports qui ne sont pas fait pour ça. C’est pourtant bien la même agence qui se la pête avec leur Kids Love JetLag, super concept créatif sur le papier, complètement bancal dans la réalité du digital. Bref, encore une agence qui a oublié que le digital, c’était pas la TV.

J’attends vraiment avec impatience un service web détecteur de comptes gonflés artificiellement. Y’a pas des jeunes entrepreneurs qui veulent faire ça ?

Sur ce site:

  • LaGriffeDeLaPub

    Je vous rappelle qu’il s’git du monde de la pub…Et vous vous étonnez encore ;-) ! Cela reviendrait à s’offusquer qu’un parrain de la Mafia se gare sur une place handicapé…Ils peuvent sûrement faire plus fort encore.

  • Benjamin Parent

    Pour info, et c’est bien triste, leurs employés sont obligés d’avoir des tweeters et des comptes facebooks pour diffuser tous les contenus de FF. Je le tiens de potes qui bossent là-bas.

  • Maxlamenc12345

    Je suis me régalé en lisant cet article qui represente à la perfection l’esprit irréverent de ces usurpateurs; La lecture des commentaires n’en est que meilleure !
    Pour vous situer l’agence se veut créative et en avance sur son temps … premièrement lorsque l’on voit leur création … rien de très innovant sauf si l’on considère que faire parler un ours est innovant … concernnat les réseaux sociaux chaque employé se voit obligé de créer un compte tweeter et facebook servant l’agence et le mot d’ordre est de liker ou de retweeter en permanence le “travail” des community managers… qui d’ailleurs se résume à créer de faux comptes tweeter et facebook pour donner l’illusion aux personnes extérieures que leur agence est influente …
    Au dela du “digital” nouvelle expression a placé dans les diners en ville n’oublions pas que le but premier de ces réseaux sociaux était délimiter une action “sociale” … or s’il y a bien un mot que nos chers FF devrait chercher dans un dictionnaire c’est bien celui ci !!
    Bref tout cela n’est que du vent du temps et de l’énergie perdu pour créer auprès des annonceurs une illusion ! Le digital a la FF est l’arbre qui cache la forêt de l’inexperience et de la méprise des consommateurs…
    Pour finir sur une note positive la bête à gagner des compétitions publicitaire qu’est FF, forcant admiration des professionnels de la profession s’essouffle !: Que ce passera t-il à l’échéance des contrats avec ces annonceurs lorsque ces derniers se rendront compte du vide que représente cette agence !!

  • Anonymous

    Bah des stages c’est 6 mois. CQFD

  • Pingback: Fred & Farid, l’affaire des followers et mon envie de chocolat | Citizen L. aka Laurent François

  • Pingback: Fred & Farid, the influential bad buzz in France, and business | Citizen L. aka Laurent François

  • Marie

    Tu n’es peut être pas encore un bot, mais le jour où tes followers frôlent les 20 000 et que tes followings en font autant, bon courage avec ta TL, tu en seras effectivement devenu un ^^

  • Pingback: Les liens de la semaine

  • http://www.blog.op-art.info Clémence Olivier

    Mouarf c’est triste… de voir ce type de comportement :(

  • http://twitter.com/Pierre_A Pierre Ammeloot

    Tient aujourd’hui il passent en private les comptes FredFarid et FredFaridGroup et ils répondent aux internautes : http://instagr.am/p/Zf5C9/

    Pas très “fair” tout ça. Je me demande s’il risquent de perdre des contrat suite à ce genre de réaction qui ne sont pas digne d’une agence de renom…

    Pierre

  • http://twitter.com/_ludwig_ Ludwig Ferren

    un peu déçu par leur comportement.. enfin Petite pensée à mes client qui vont chercher de la comm. a Paris….. ;-)

  • Pingback: Le blog de Né Kid, agence d'intégration » La revue de presse de Né Kid – week 50

  • Yo

    Prends toi ça dans la tête FF !

  • AntoineDupin

    Ce qui doit être drôle, c’est la réaction des autres agences. Il doit surement en avoir d’autres qui pratiquent ces méthodes et ont relayé cet article (très bon) avec toutes les fausses émotions de type “une honte dans notre profession” mais qui doivent en même temps sacrément avoir peur qu’on découvre leur poteau rose :)

  • Labisedemalik

    avec le Viagra, le “gonflement” est tenu : elle est effectivement plus grosse !

  • http://twitter.com/laurentjavault Laurent Javault

    Bravo pour la démonstration. A part ça on dirait qu’il manque encore un F à FF pour qualifier cette pratique.

  • http://twitter.com/lesarchivistes Les Archivistes

    La seconde partie de ta réponse montre bien qu’on ne se connaît pas du tout et que tu n’as pas tout compris… :)

  • Pingback: Apocalypse 2.0 : chronique d’une mort annoncée ? | Comm' Des Mots /-)

  • http://www.blog-note.com/ kornemuz

    Ils changent donc de CM comme de chemise ! 

    La faute à leur stratégie trop borderline ?

  • Mathieu

    Merci pour cette belle études de cas.
    Malheureusement, F&F reproduit le même schémas sur Viadeo en contaçtant ratissant tous les profil du réseau et engranger un max de contacts potentiel sur la masse approchée.
    Des pratiques tellement nulles et qui montre leur manque de professionnalisme.

    Comme beaucoup de grandes agences, le passage du traditionnel au digital n’est pas sans accrocs. Malheuresement il faut de vraies convictions et de vrais experts pour travailler sur des problématiques digitales, et non des publicitaires ou communiquant qui impriment encore des maquettes web pour les valider sur papier….. ( si si j’ai déjà vu ça ;)

    En espérant que ton billet fera quelques vagues et fera réfléchir certains sur.a manière

  • cécile bernardet

    une agence digitale fait du B TO B et non du b to c c’est la seule agence qui veut se faire mousser auprès du grand public. Stratégie  de loosers, de non pros.

  • marilor_disqus

    Exactement : valeur exagérée = bulle = éclatement. Le reveil des clients mal accompagnés va être douloureux…et les agences risquent de souffrir de coupes de budget si elles ont fait de fausses promesses. Merci pour cet article courageux.

  • http://narominded.com Genaro

    Oliv épouse moi

  • oliv

    Énorme le type dont le pseudo c’est “satan” à l’envers. Tu te coupes les avant-bras aussi ? Tu écoutes du Manson ? Tu es pour la corrida ?

  • http://twitter.com/AcheterFollower AcheterFollowers

    Bravo Vincent

  • http://twitter.com/AcheterFollower AcheterFollowers

    Vous avez beau travailler dans le social media l’agressivité nuit au débat constructif sinon pour sa mort sociale aucune preuve tangible n’est la pour l’affirmer

  • Jeff

    AcheterBescherelle

  • http://twitter.com/jpatlab Jean-Patrick Lab.

    non c’est bon, j’ai édité mon précédent commentaire. Tout va bien.

  • Cross X Business

    Je suis malheureusement très satisfait de cet article.
    Je respect ce que FF ont fait, même si leur PB m’a fait les unfollow depuis déjà quelques mois.
    Je suis très satisfait car moi je suis en cours de création d’une petite agence auprès d’un segment non initié aux stratégies digitale et pouvoir citer cet exemple permettra d’instaurer des objectifs autres que la quantité.
    Ce bad buzz va rester dans l’univers du web parisien et n’impactera pas les activités du groupe FF.

    Je crois naïvement qu’il sera toujours plus efficace (commercialement) dans une stratégie long terme de jouer la carte du franc jeu avec un annonceur, quitte à dire que l’on c’est planté dans une campagne.

    Bref, merci pour cet article.
    Il va faire cas d’école.

  • L Ollivier

    Excellent !

  • PaulineDW

    Pfff, t’as du boulot Cyroul on dirait qu’ils n’ont toujours pas compris…

  • PaulineDW

    Donc pour vous la taille du sucre est proportionnelle à la connerie du client quoi… En revanche lui expliquer que la stratégie à court terme lui causera sa mort “sociale” à moyen terme vous lui dites quand ? Après qu’il ait payé votre facture ? Joliiii

  • http://twitter.com/angepb Ange Pozzo di Borgo

    Haha. Voilà qui m’a bien fait sourire :) Well done.

  • http://www.cyroul.com/ Cyril Rimbaud

    Tu veux dire faire de la délation anonyme habillé en corbeau et sans citer ses sources.
    Sympa comme concept.

  • http://twitter.com/MEHDIstaoueli MEHDI.bush

    Si c une boite de com qui dit ça d’une autre boite de com ce n’est pas très “sympa” a mon avis ceci aurait pu être fait sans citer le nom de la boite, perso je boss pas dans le domaine mais je connais des références dans le digital tel 50A etc et les gars qui y boss font de la sensibilisation auprès des annonceurs mais n’irons jamais citer des noms et moi je trouve ça classe de leur part (simple avis d’un internaute)

  • http://twitter.com/VinZ Vincent Huwer

    Le “Emmanuel Gadenne’s move”, j’ai appris une expression ce soir :)) 

  • cr0vax

    Quand on vend de la réputation à ses clients, et qu’on maquille tout les chiffres grâce à des actions simulées ou intéressées, ça s’appelle de l’arnaque.
    C’est le droit qui le dit.

  • http://twitter.com/Redsan Redsan

    Vraiment impatient de voir Twitter réagir techniquement à ce genre de pratique. Je rêve d’un système de mesure d’influence propre à Twitter :))

  • http://www.cyroul.com/ Cyril Rimbaud

    A la lecture de ce commentaire, je comprends mieux les propos de Stéphanie.

  • http://twitter.com/AcheterFollower AcheterFollowers

    Vous transformer des propos de notre site à votre sauce c’est bien dommage que vous replongez la dedans.

    Si vous ne connaissez pas Tweetadder ce n’est pas bien grave.

    Avez vous travaillé en agence ou dans le e-commerce ?

    .