Olivier Martinez est vraiment mort alors ?

Bon, je ne vais pas être trop prolixe, mais je voulais juste relayer le verdict de l’affaire Fuzz vs Olivier Martinez (voir mon précédent post Olivier Martinez est mort…). Et c’est avec une immense tristesse que j’ai appris que Fuzz (Eric Dupin) était condamné.

Cette sentence nous apprend donc trois certitudes fondamentales sur la blogosphère de demain :

  1. Les juges ne connaissent pas grand chose à Internet
  2. Les avocats pourris savent que les juges n’y connaissent rien en Internet
  3. Il y a de l’argent à se faire pour ceux qui ont les moyens d’employer des avocats pourris

2 corolaires pour ces certitudes :

  1. N’écrivez pas contre des gens/marques qui ont des avocats (pourris ou pas), si vous faites un peu trop d’audience vous pourriez en être pour vos frais
  2. La liberté des bloggeurs s’amenuise en même temps que les marques prennent possession du territoire Internet.

Et une seule question : comment va s’organiser la résistance ?

Alors je vous propose à tous de relire Hakim Bey, et de suivre les prochains jours les évolutions de la blogosphère qui risque de nous préparer quelques surprises dont elle ne sait pas encore qu’elle a le secret…

En attendant, la bonne nouvelle, c’est qu’Olivier Martinez va avoir du mal à se refaire une e-reputation propre sur le web, pire que Arash Derambarsh

En savoir plus sur l’affaire Fuzz / Martinez :


Recommandé par des Influenceurs