Le viral de mauvais goût est-il encore du viral ?

Après le prévisible succès de leur dernière vidéo virale (voir Cul + humour = viralité obligée), il fallait que la marque Diesel monte la barre encore plus haut pour être à la hauteur de sa réputation sulfureuse.

Alors après le cul, la marque a investi le trash avec une collection de vidéos de freaks de plus mauvais goût les unes que les autres. On peut y trouver une session de hair bath, une fanfare macabre, une sorte de snuff dance qui rend très mal à l’aise et d’autres joyeusetées dans le même genre visible sur le site officiel de Diesel. Un petit exemple avec Pete the meat puppet (ne montrez pas ça à vos enfants).

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=k7VzWitgeU4[/youtube]

Pour ma part, je trouve ça très très limite (et pourtant, j’ai pu voir pas mal de vidéos expérimentales bien plus trash de Jan Švankmajer dans des festivals obscures et décadents), bien que très bien réalisé.

C’est simplement que cette ambiance glauque et incompréhensible ne me donnera pas envie d’acheter des fringues. Je ne comprends donc pas cette envie de faire de la provocation. Envie purement gratuite qui ne sera certainement pas transformée par un achat en magasin. Je ne dois pas être dans la cible je pense…

Alors pourquoi faire de la provocation ? Juste pour faire du buzz ? Sauf que là où le cul va fonctionner, le trash risque de ne pas passer. Je pense que ces vidéos ne vont pas rester longtemps sur le site officiel. On prends les paris ?

Author: Cyroul

Aventurier des internets depuis 1995

3 thoughts on “Le viral de mauvais goût est-il encore du viral ?

  1. Une autre campagne virale qui vient de sortir : celle de Pepsi Max qui peut également poser des questions. Peut-on vraiment tout montrer en pub ?
    Perso, je trouve ce visuel superbe, mais sachant qu’il va s’adresser à une population de gamins, j’ai des doutes sur sa « responsabilité ».
    En tout cas on en parle sur la toile :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.