Censure de l’Internet : la vidéo qui dit tout

De multiples gouvernements et hommes politiques dans le monde se sont aperçus qu’Internet était dangereux. Certes, ça peut aider à faire gagner des élections, mais trop de liberté, de libre expression risque à long terme de provoquer des effets indésirables sur des industries centenaires. Alors la solution s’impose d’elle-même : censurer l’Internet en installant des systèmes de surveillance permettant d’interdire les sites non-autorisés.

Pour faire comprendre cela à ses électeurs, il suffira de quelques campagnes de publicité autour du piratage ou quelques rumeurs fausses sur la pédopornographie (ça marche bien ça la protection des enfants). L’objectif : faire peur aux internautes débutants pour mieux les contrôler.

Les conséquences ? Perte de contrôle de ces nouveaux territoires, stupidité entretenue des internautes, retards économiques et surtout un danger immense pour des génération de gamins dont les parents vont penser qu’ils sont en sécurité grâce à ces mesures idiotes. Un peu comme devant la télé quoi.

Allez, voilà une petite vidéo décalée qui nous présente la situation via un produit dont le nom résume à lui tout seul le discours politique actuel : Cleanternet.

[youtube width= »500″ height= »335″]http://www.youtube.com/watch?v=RkmcupFx3FQ[/youtube]

Quelle alternative sérieuse ? Outre les nombreuses associations, il y a peut-être Google qui dénonce les abus des pouvoirs politiques grâce à des outils comme son Government requests qui liste le nombre de requêtes des gouvernements pour interdire des contenus (la France dans le top 20).

Google, sauveur de la démocratie, on aura tout vu…