Internet, il faut y être c’est évident (même si on ne sait pas vraiment pourquoi)

C’est lundi matin et il fait beau…

Alors, mon dépit étant à la hauteur de la différence de température entre hier et aujourd’hui, j’ai décidé de me moquer des annonceurs, des agences de pub et des journalistes en montrant à quel point il est facile d’impressionner un non-spécialiste avec des phrases toutes faites sur Internet, en vous montrant une petite vidéo de notre cher président (spécialiste du bourrage de crâne de non-spécialistes) vue sur Quand Sarkozy se contredit en parlant d’Internet.

Avant de raconter (ou entendre) n’importe quoi sur Internet, renseignez-vous !

En ce moment, on entend tout et n’importe quoi sur ce sujet (et pas que de la part de Sarkozy ou Lemeur). Les préjugés classiques vont du « Internet c’est que pour les jeunes » au « Internet c’est que pour les riches« , en passant par le « Internet, c’est complètement sécurisé » et « quand tu te branches à Internet, la CIA commence à te surveiller » (c’est peut-être vrai ça, remarquez).
Il existe des moyens pour vous informer de la fréquentation d’Internet (le plus intéressant étant peut-être les chiffres du portail d’information gourvernemental sur Internet) et je ne comprends pas pourquoi la plupart des médias et agence continuent à véhiculer des idées fausses (je devrais travailler sur du choux-fleur, je me renseignerais sur le choux-fleur).
Alors évitons les préjugés sur la fréquentation d’Internet, car des phrases toutes faites, ça donne des campagnes toutes faites (voir Tespakap de trouver cette campagne naze !)…

Author: Cyroul

Aventurier des internets depuis 1995

1 thought on “Internet, il faut y être c’est évident (même si on ne sait pas vraiment pourquoi)

  1. Très juste et toujours vrai. Il est pourtant facile de démonter l’idée reçue la plus ancrée dans les têtes des annonceurs : Internet, c’est pour toucher les jeunes. Argh, non ! En France :
    – 31,5 millions d’internautes, soit 60% de la population…
    – 1 internaute sur 4 a plus de 55 ans…
    – 24 % de 15-24 ans, 24% de 35-34 ans, 29% de 34-49 ans, 23% de plus de 50…

    Source EIAA.

Répondre à Monsieurp Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.