Hadopi : 3 millions d’euros qui servent aryens

Ca y est, la nouvelle campagne d’Hadopi est sortie.

Lancée par l’agence H que je ne salue pas ici (il y a vraiment moyen de travailler pour des causes moins sales : par exemple les casinos, l’industrie pornographique, Dassault, etc. J’espère que vous avez honte les gars), cette campagne, qui aurait pu être un premier pas vers une modération intelligente des propos de cette « haute autorité », n’est qu’une vaste blague culpabilisante où l’on essaie de victimiser les futures artistes que sont vos enfants.

Idée stupide car si il est bien une chose avérée c’est que l’artiste se nourrit de toutes les influences qu’il pourra trouver. Et la copie lui permet d’en trouver beaucoup. A moins que seuls les enfants « riches » pourris-gâtés par leurs parents n’aient le droit d’être des artistes ?

Kevin

En plus, dans la plus pure tradition publicitaire des années 80, on y rajoute un label PUR (Promotion des Usages Responsables) dont l’absence permettra d’identifier les méchants voleurs-pirates qui en veulent à l’avenir de nos enfants. Ahh, le symbole discriminant permettant de séparer les méchants des gentils… (arrêtons là cette comparaison pour ne pas se choper un point Godwin). Et en plus ça s’appelle PUR, du véritable eugénisme consumériste. On peut pas dire que ça serve aryen (gag!).

Et puis, quelle bonne idée d’ajouter « Responsable » dans leur baseline. C’est vrai que c’est à la mode la responsabilité en ce moment. Et c’est tellement normal d’exiger de nos enfants qu’ils soient responsables alors qu’on ne le demande pas à nos hommes politiques, ou aux dirigeants de nos grandes compagnies françaises, ni même à nos belles agences de publicités.

Bon, j’arrête, je suis triste de voir que 3 millions de nos impôts sont allés nourrir cette saleté de propagande . Mais bon, vous en saurez plus sur la campagne Hadopi ici.

Hadopire en pire

Voulant apporter ma pierre au débat (et en attendant de me choper une condamnation pour propos obscène et imPURs), je vous propose une campagne un peu plus réaliste faite rapidement ce soir (à chaud). A vous de me dire ce que vous en pensez. Au fait, volez ces images, c’est cadeau (ma bande passante non, merci de les récupérer sur vos serveurs ;).

Voilà pour l’instant.

J’en ferai d’autres dés que je peux, et je les posterai sur ce billet, et sur ce vieux groupe facebook qui parle du sujet depuis un moment : Super Crapule.

Author: Cyroul

Aventurier des internets depuis 1995

9 thoughts on “Hadopi : 3 millions d’euros qui servent aryens

  1. Ca ne sert peut-être pas à grand chose mais je me suis sentis fier de moi quand, en attendant un ami a la mission locale, j’ai trouvé ces prospectus de propagande et je les ai tous mis à la poubelle après les avoir lus, comme ça personne après moi ne se verra monter la tête contre le partage libre.

    Car c’est bien beau de dire qu’on empêche des chanteurs et tout le tralala de se développer, mais soyons honnête, parmi ceux qui téléchargent illégalement, combien achèteraient les « œuvres » s’ils ne pouvaient pas télécharger ? Même pas la moitié, j’en suis persuadé.

  2. Affiches détourables/modifiables en 10s par un manchot aveugle sous Paint, label « pur » Godwin, logo ridicule et CETTE VIDÉO quoi : http://goo.gl/tIUza …
    C’est écrit « troll meh » en lettres de feu. Qui clignotent. Partout.
    Je ne peux pas m’empêcher de penser que chez H ils ont quand même torpillé le bouzin de l’intérieur. Une sorte d’acte de résistance lol, quoi. Mais peut-être me trompe-je.En tout cas si l’insider me contacte, je lui paye des pintes jusqu’à épuisement de mon compte en banque. 

    1. hehe. J’ai hélas peur que ce soit seulement une « campagne niveau 0 proposée aux clients nuls » que l’on peut faire de temps à autre quand on travaille en agence.

      Mais j’aime l’idée que ce soit un véritable sabotage de l’intérieur de l’agence H. Si c’est le cas, je veux bien aussi lui payer une pinte.

  3. Comment imaginer que des professionnels dont le métier est de travailler sur les mots, leur signification et leur pouvoir de conviction, puissent impunément utiliser le terme « pur ». Qu’est-ce que cela nous promet ? Un futur eugéniste de la culture, une rupture entre le pur et l’impur, une désinfection obligatoire dès lors que l’on aura touché un contenu au pedigree critiquable ? 
    Hadopi est un antidote à l’inspiration, mais le travail du dire, ici, cette campagne, est ce qui rend la pub indigne.

  4. On avait proposé il y a quelques années une idée, à l’époque de DADVSI : confesser ses péchés de téléchargement au Père Toupire. Un moyen décalé de parler sérieusement de la filière musicale…

  5. « Et puis, quelle bonne idée d’ajouter “Responsable” dans leur baseline. » J’imagine que tu voulais dire « Et puis, quelle bonne idée d’ajouter “Responsable” dans leur vaseline. » Oui, elle était facile et je n’ai vraiment pas pu m’en empêcher.

Répondre à Eric Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.