38 % des internautes français consultent des réseaux sociaux

38 % des internautes français consultent des réseaux sociaux. C’est ce que nous annonce le Journal du Net dans son étude récente sur les principaux réseaux sociaux en France. Une étude où l’on apprend que les réseaux les plus utilisés sont : Skyrock, Copains d’avant, Windows Live Spaces, Myspace et Facebook. Mais encore ?

Principaux réseaux sociaux

Encore des statistiques qui vont nous laisser perplexes quant à leur utilité et leur pertinence (voir Chiffres de l’internet 2008 : la confiance règne). En effet, cette étude mesure le taux de couverture, c-a-d le nombre d’internautes qui les fréquentent. Mais comment est calculée cette fréquentation ? Le nombre d’inscription ? Le nombre de connexions par semaine ?

Et pourtant il est primordial d’avoir cette information. Car Internet est un média d’usages chauds. Un média changeant qui change les usages de ses publics très rapidement. Prenez l’exemple de Facebook où le nombre d’utilisateurs est passé de 700 000 en novembre 2007 à plus de 3 millions en 2008 d’après le JDN.

Alors si ces statistiques ont été mesurées sur le nombre d’inscrits, autant dire qu’elles sont complètement fausses. En effet, SkyRock, Copains d’avant et Windows live sont des plate-formes qui existent depuis plus de 6 ans. Autant dire qu’elles multiplient le nombre d’inscriptions « one-shot » (des utilisateurs qui terminent le processus d’inscription mais qui ne retournent plus jamais sur le suite une fois les fonctionnalités explorées).

Il serait intéressant qu’un organisme (un peu moins aléatoire que Internet.gouv.fr et moins orienté e-commerce que la Fevad) recense de façon intelligente (c’est à dire des données exploitables et pas tape à l’oeil) et objective (*) toutes les données quantitatives et qualitatives du web pour éviter la désinformation (volontaire ou pas).

(*) Copains d’avant fait parti du Benchmark group qui publie par ailleurs le Journal du Net. Et autant dire que des services payants comme Copains d’avant ne voient pas l’arrivée des plateformes gratuites comme Facebook d’un oeil ravi.

A voir également : Le classement des réseaux sociaux en France

Author: Cyroul

Aventurier des internets depuis 1995

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.