Google crâne avec Chrome

Certes ce titre est nul. Mais vous le comprendrez mieux en sachant que toute la blogosphère est en émois (et moi) depuis la sortie de Chrome, le nouveau navigateur web de Google.

Oui, vous avez bien lu, Google (qui attaque toujours là où on ne l’attend pas) a lancé un navigateur Open Source.

Un lancement des plus réussis

Better, faster, stronger, il aura peut-être bien couté lui aussi 3 milliards en marketing (*). En effet, pour le lancement de Chrome, on trouve (pêle-mêle) :

  • Une bande dessinée (très didactique) expliquant le pourquoi du comment que Chrome est meilleur que les autres navigateurs, et nananèreuh…
  • Un mini-site dédié extremement simple et pédagogique, avec tout plein de vidéos qui expliquent comment ça marche.
  • Un superbe argumentaire expliquant pourquoi Google a développé ce navigateur. Et où l’on apprend que ce n’est pas pour faire la nique (c’est une expression française, Monsieur) à Microsoft, ni même pour commencer à mettre un pied dans les desktop virtuels, mais parce que les gens de Google travaillent beaucoup sur Internet et ont besoin de quelque chose de mieux que Firefox. Ils ont donc eu l’idée de passer leur temps libre à développer Chrome. Ce qui nous prouve que soit les employés de Google n’ont rien à foutre de leurs weeks-ends, soit que le R&D de Google est sur-actif…L’alternative serait que Google nous mente et ça, c’est inconcevable… Hein ?
  • Une page sur la wikipédia mise à jour le jour même (c’est à dire aujourd’hui). Si c’est pas du préparé ça…

Et des tonnes et des tonnes d’articles, de twitts et autres conversations (hypothèses, avis, revendications, etc.) d’internautes sur ce sujet. Mieux que l’opération Firefox record du monde Guiness Book.

(*) Réécoutez le générique de l’homme qui valait 3 milliards, vous comprendrez la blague.

Comment créer une nouvelle marque, par Google ?

Il est toujours risqué de lancer un nouveau produit sur le marché international. Ca coute très très cher en médias, en agences de publicité et études en tout genre. Pourtant Google a réussi à lancer une nouvelle marque de navigateur web en 2 mois, et ce, sans média ajouté. Quel talent…

Voilà ci-dessous, l’étude du traffic sur le mot clé « google Chrome » sur les 12 derniers mois. On remarque qu’on est passé du rien en juin au beaucoup en septembre. Et nous ne sommes qu’à la première journée de lancement, imaginez dans 1 mois..

J’avoue, je l’ai installé et testé…

… Et c’est vrai qu’il est rapide.

Bon, il n’existe toujours pas de moyen de récupérer ses plugins Firefox (et ça va faire du tort à Chrome ça), mais évidement, la gentille communauté de développeurs va surement s’amuser à nous pondre des tas de briques qui nous permettront de récupérer tous nos outils de travail au quotidien.

En conclusion, voilà un excellent exemple de l’utilisation d’Internet comme support de lancement d’un nouveau produit. Un produit Open source, bien expliqué, déjà référencé dans la communauté des early adopters, et hop, on crée l’évènement. Toutes les grosses marques pourraient aller dans cette direction, mais auront-elles le courage d’explorer ces nouveaux territoires (et les agences pour les conseiller) ?

Et pour tout savoir sur Chrome, allez faire un tour sur Google Chrome, le futur navigateur web de Google chez Cavazza, une étude fonctionnelle comme on les aime.

Author: Cyroul

Aventurier des internets depuis 1995

2 thoughts on “Google crâne avec Chrome

  1. Très bon navigateur !
    Mais bien sur il manque de maturité. Comparé à firefox avec 3 versions d’expérience et IE 8 qui se prépare (Décidément, on arrivera jamais à s’en débarrasser de celui là !), la béta de Chrome fait office de ptit jeune (talentueux).

  2. Je l’ai testé, il est pas mal et très rapide. Seul point négatif, il n’y a pas d’extension et je suis trop habitué à Firefox… peut etre plus tard je passerai à chrome.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.