Le Social Media pour les nuls

Vous étiez tranquille, bien peinard assez devant votre laptop dernière génération à bloguer et réseauter pour essayer de justifier votre exorbitant salaire de stratège digital quand soudain la notion de Social Media vous est tombé sur le coin de la figure, occasionnant par là, doutes, interrogations, et peur insidieuse de perdre votre légitimité si durement acquise au sein de votre agence de communication.

Et pourtant, certains avaient tenté de vous aider (cf. Dis papa, c’est quoi le Social Media ?). Mais non, vous aviez résisté en imaginant que cette notion de social média n’était réservé qu’aux Internet addicts et aux stratèges digitaux (qui sont Internet addicts). Seulement, voilà que le social media se répand sur la toile à grande vitesse. Tout le monde en parle. C’est la nouvelle mode du marketing et 2009 sera média social (ou ne sera pas, mais ça m’étonnerait). Donc forcément, votre client (l’annonceur) va vous en parler. Et vous n’y comprenez rien. Vous anticipez la panique, les interrogations, et vous êtes vraiment le seul dans votre agence à voir les enjeux qui se dessinent derrière cette notion abstraite de média social (« Hein ? quoi ? c’est quoi ça ? Encore un truc d’Internet ça ! Bon toi qui t’y connais en Internet, tu vas me faire un truc social et média hein ?« )…

Heureusement, l’ami Cyroul est prêt à vous sauver la mise (et gratos en plus)…


Tout d’abord, vous allez lire cette présentation. La meilleure sur le sujet de media social selon moi. Cela va vous permettre d’avoir des chiffres pour enfin appréhender pleinement le sujet.

Ensuite vous allez lire Pourquoi sur Internet une marque doit faire participer ses clients ? Ca vous permettra de vous reposer les questions que les vrais professionnels éclairés du marketing se posent depuis 8 ans (relisez Rules for Revolutionaries de Guy Kawasaki qui parle de marketing social bien avant la mode du 2.0). Un article qui donne envie de faire du social média.

Et puis, vous lirez 6 Common Mistakes Companies Make in Social Media. Parce que forcément, dans cette précipitation qui caractérise toutes les agences de com et les annonceurs aujourd’hui (« oh nos concurrents ont fait ça ? Taïaut, nous devons faire pareil sinon on aura l’aire bête !« ), dans cette précipitation disais-je avant que je ne m’embourbe moi même dans cette éloquence verbeuse qui me caractérise, cette précipitation donc, va vous faire investir des sommes astronomiques pour un résultat ridicule. Vous pouvez également lire Présence des marques sur les réseaux sociaux : un échec ? de Cédric Deniaux (l’auteur du premier article).

Et enfin vous lirez le rapport sur le futur des médias (issu de la conférence The Future of Media Juillet 2008) qui va vous donner les billes pour discuter avec votre agence média (qui de toutes façons ne se gênera pas pour vendre du social à votre client dés que vous aurez le dos tourné).

Alors merci qui ? Merci roul (blague d’agence)