Tag Archives: création

5 marques voleuses sur Internet

voleur2 250x166 5 marques voleuses sur InternetLes marques peuvent nous voler !

Outre du temps de cerveau disponible (mais là c’est de notre faute, nous n’avons qu’à éteindre la TV ou utiliser des outils d’éviction publicitaire), la marque peut voler des créateurs, des artistes, des producteurs, et tout ça grâce à Internet, endroit fabuleux où Hadopi n’existe pas pour elles.

Et c’est un désastre pour ces jeunes entreprises spoliées qui n’ont la plupart du temps aucun recours (il faut de l’argent et du temps, beaucoup d’argent et de temps pour faire un procès, et je vous assure que ce sont deux denrées rares quand on développe sa boite).

Alors, la seule façon de lutter, c’est de dénoncer les marques (campagnes, produits, services) qui volent des contenus sur Internet. Se réunir en essaim de blogueurs vengeurs et les piquer, les boycotter, les dénoncer. Jusqu’à ce qu’elles réagissent peut-être enfin et changent de comportement.

Voilà donc un article vengeur qui commence par le monde de la mode, un far-west impitoyable où les grandes compagnies écrasent les petits exploitants.

Mango, ça rime avec salaud

Lisez donc le très bon article de Deedee : Quand les grandes marques pillent les créateurs pour voir toute l’affaire. Mais en résumé une jeune créatrice, Anne-Cécile créatrice de la marque Velvetine, attaque la marque Mango pour plagiat (regardez donc les photos. Je n’y connais rien, mais pour moi c’est les mêmes sacs : dans les deux produits, Velvetine à gauche et Mango à droite).

velvetine2 250x187 5 marques voleuses sur Internetvelvetine 250x186 5 marques voleuses sur Internet

Conclusion terrible, c’est la petite marque qui doit payer 6000€ à Mango au motif qu’elle les aurait attaqué abusivement.
Honteux ! Serions nous dans un système juridique où celui qui a le meilleur (ou le plus cher) avocat gagne ?

Zara, ça rime avec rat

bettyvszara 260x175 5 marques voleuses sur InternetBetty (célèbre blog-modeuse de leblogdebetty.com) a eu la surprise un jour de retrouver sa figure (prise en photo) sur un t-shirt de la marque Zara. Sans avoir donné son autorisation, sans même être prévenu par la firme espagnole, rien. Betty a donc écrit un article qui a fait couler beaucoup d’encre. A priori Betty n’a pas fait de démarches contre la marque, n’ayant pas les moyens de se payer un avocat.

advincopy 164x250 5 marques voleuses sur InternetQuand on creuse un peu, on s’aperçoit vite que  Zara n’en est pas à son coup d’essai, s’étant ayant déjà récupéré un motif et sa couleur de chez Miu Miu pour en faire sa propre création ou encore les motifs très sympas de l’espagnol Rocío Cañero.
1210273505 0 5 marques voleuses sur Internet

Bon, connaissant très mal le sujet de la mode, je préfère vous renvoyer sur ces articles pour de plus amples informations :

Mais il n’y a pas que la mode qui pille les blogueurs, les fabricants de bijoux aussi.

UrbanOutfitters, ça rime avec gangsters

Le 25 mai 2011, Stevie Koerner, une jeune créatrice, écrit un billet (assez émouvant je trouve) dans lequel elle indique que la marque UrbanOutfitters vend des colliers copies conforme de ses propres productions.

original.38305.demi  5 marques voleuses sur Internet

Le lendemain, Amber Karnes, une twittos à 1000 followers (quand je vous dis que la quantité ne fait pas la qualité), poste un tweet vengeur : “Boycottez Urban Outfitters. Ils l’ont fait à tellement d’artistes. Pas bien.” Ce petit tweet va enflammer la twittosphère et rentrer dans les trending topics du jour. Le détail de la journée ici : Comment Amber (1000 followers) a fait vaciller Urban Outfitters en 6h (chez Gregory Pouy).

Finalement UrbanOutfitters va supprimer cette collection de colliers, après quelques démentis peu crédibles. Enfin une histoire qui se termine bien pour les internautes.

Plus d’infos ici : Une internaute appelle au boycott, et gagne et à lire aussi : Marque attaque chez BeSnob.

Canal, ça rime avec insertion a… (non!)

dati 250x157 5 marques voleuses sur InternetCanal+ a une étrange façon d’utiliser Internet. Ils laissent des médias online (LePost par exemple) s’emparer d’un sujet juteux en récupérant un extrait d’émission choisi pour en faire un buzz. Cela peut aller du lapsus de Rachida Dati à Eric Besson dans la Matinale en passant par Luc Ferry qui évoque un ancien ministre pédophile. Une fois le buzz bien pris, Canal + se réapproprie le buzz généré en supprimant l’extrait à grand renfort d’avocats pour qu’il ne soit visible que sur sa chaine officielle afin de récupérer de la publicité.

L’équation se résume à : Canal+ préfère que ses images meurent plutôt qu’elles profitent à un autre.

Alors Canal+ est-elle une marque voleuse ? Certainement. Car quand on a un sens aussi aigu de la propriété privé, on ne se permet pas d’utiliser des vidéos issues de “l’Internet du monde”. Car sur Canal sont souvent présentées des vidéos issues du web, non sourcées, et certainement sans verser de droits à leurs propriétaires. Canal a donc le droit de “pirater” des vidéos mais vous, non.

Allez, je vous laisse lire cet excellent article sur l’état d’esprit Canal + sur Internet. Bien triste. Canal Plus : la chaîne qui n’a rien compris à Internet.

Mais nul besoin d’être un média pour picorer Internet, on peut le faire aussi en étant un romancier célèbre.

Houellbecq prend la mouche

Résumé de l’histoire. Slate écrit un article concernant le dernier roman de Michel Houellbecq et l’accusant d’avoir plagié quelques extraits issus de la Wikipédia (dont une longue description de la mouche) et d’ailleurs. Slate en profiter pour confirmer que les articles de la wikipédia étant des œuvres collectives, il est compliqué d’attribuer les textes recopiés à tel ou tel auteur. De plus la procédure pour faire respecter la licence CC-BY-SA (Creative Commons) est “lourde, onéreuse et chronophage”, donc autant oublier les poursuites.

Si Vincent Glad (de Slate), tente ensuite de minimiser le plagiat, par amour culturel de l’auteur certainement, il n’en demeure pas moins que Houellbecq a récupéré du contenu d’Internet pour créer son oeuvre sans citer ses sources. Que se passerait-il si quelqu’un mettait en ligne des morceaux de l’œuvre de Houellbecq en se les appropriant ?

En conclusion : copier c’est bien sauf quand c’est des marques qui copient

Notre cerveau n’invente pas, il transforme. Et aucune création ne peut se faire sans influence originelle. L’inspiration créative est un donc un mix.

hayy vs timonty 250x190 5 marques voleuses sur Internet

Tim vs Harry

En 2005, un lecteur scandalisé demandait sur le blog de Neil Gaiman ce qu’allait faire celui-ci face à ce plagiat évident qu’était Harry Potter. Neil avait en effet raconté en 1990, dans le comics “the Book of Magic“, l’histoire de Timothy Hunter, un jeune garçon anglais, pauvre, malingre avec de grosses lunettes noires, qui apprend qu’il est l’un des plus grands magiciens du monde. La ressemblance avec le personnage de J.K.Rowling était tellement évidente que le procès était gagné d’avance.

tim2 5 marques voleuses sur Internet

Harry vs Tim

Réponse de Neil Gaiman : pensez l’imagination comme un chaudron. Dans ce chaudron flotte tout ce que vous voyez, lisez, écoutez. La création est l’acte de retirer de ce chaudron des éléments et d’en donner une forme propre pour l’offrir aux autres. Le chaudron vous appartient, mais ce qui flotte dedans non. Et si lui avait retiré de son chaudron l’idée de Timothy Hunter, Rowling, elle en avait retiré Harry Potter. Chacun en avait fait ce qu’il faisait le mieux. Lui un comics-book, elle un roman. Donc non, il ne se sentait pas lésé. Au contraire, Timothy Hunter revivait dans Harry Potter.

Cette métaphore du chaudron-imagination est magnifique. Et si je la partage avec vous (gratuitement) c’est pour qu’elle vous inspire aussi. La création se nourrit de la création. Un point c’est tout !

Mais alors pourquoi dénoncer les marques qui volent si c’est bien de copier ?

Portrait Joe Courtoisie Joe la Pompe 38ef5 230x300 191x250 5 marques voleuses sur InternetMais parce que là les marques ne copient pas pour créer, elles copient pour vendre. Canal+ ne vous fera pas de procès si la vidéo copiée fait 10 visites, mais par contre vous envoi les avocats dans le cas où elle en fait 10 000. Nous sommes dans un rapport commercial et non plus créatif. Et un rapport commercial signifie un échange de valeur. Pourquoi un internaute créateur devrait payer mais la marque non ?

Et quand je dis marque, je peux dire “agence” également. Dans ce secteur, Joelapompe a été le premier à dénoncer l’hypocrisie créative publicitaire (“non, on ne copie pas on s’inspire“). Mais ce qui est intéressant c’est de voir la relative indifférence du secteur. Ce n’est pas grave qu’on puisse copier des campagnes appartenant à d’autres, par contre, c’est très grave qu’un ado se fasse quelques euros en vendant des films piratés à la récré, là ça tue la création.

Alors, je me pose une question : pourquoi paie-je des impôts pour aider à créer des lois couteuses (3 millions d’€ pour Hadopi) qui aident les grosses industries de divertissement à faire des procès à des gamins pirates, alors qu’un jeune chef d’entreprise va devoir s’applatir devant des marques qui lui volent sa propriété car il n’a pas les moyens de lutter ?

Je suis pas certain que le gouvernement actuel ait la réponse.

Hommage à Jim Henson

Il n’y a pas que le marketing et les stratégies digitales dans la vie. Et c’est souvent le dimanche matin, alors que je dois absolument terminer une étude, un dispositif digital de marque  ou même un cours pour mes étudiants du CELSA, que cette constatation devient la plus évidente. Dans ce cas, je me fend d’un billet différent.

JimHenson 250x175 Hommage à Jim HensonAlors ce matin, laissez moi vous parler de Jim Henson, l’une des personnalités les plus géniales du 20ème siècle. C’est ce marionnettiste créateur du Muppet Show (présenté par Kermit la grenouille, la première créature Jim), des géniales séries Fraggle Rock et The storyteller (Démons et merveilles en français) ainsi que le film très poétique Dark Crystal.

Il nous a hélas quitté en 1990, après une vie bien remplie où il a pu vivre de sa passion des marionnettes tout en essayant de la transmettre aux autres (notamment avec la création de la Jim Henson Foundation). On ne peut qu’être admiratif de son parcours guidé par cette volonté créatrice. Que cet homme soit un artiste ne fait aucun doute. Mais qu’il ai voulu transformer les enfants en futurs artistes, ne fait aucun doute non plus. Est-ce ça le génie ? La volonté de transmettre ou d’apporter quelque chose de nouveau au monde ? Bonne lecture

2008, l’année charnière du marketing digital

De temps à autre, il est primordial de prendre un peu de recul pour analyser une tendance. Du point de vue marketing digital, 2008 a été une année très intéressante. C’est en effet une année où celui-ci s’est rationalisé et popularisé. On a donc vu les dinosaures marketing essayer de reproduire les formules de la publicité traditionnelle et d’autres un peu plus sérieux nous copier des e-campagnes de 2006 pour des résultats désastreux. Heureusement, beaucoup de campagnes ont été des exemples de l’utilisation intelligente du digital. Voilà un petit aperçu de ces meilleures campagnes (enfin de mes préférées).

Le point commun à toutes ces campagnes réussies est qu’elles valident ce qui est pour moi la formule magique du marketing digital, c’est à dire :

Campagne digitale réussie = Stratégie de marque + Créativité débridée + Culture digitale

Mais regardez plutôt cette sélection de campagnes qui valent le détour (non, elles ne sont pas dans le prix Stratégies Marketing digital 2009).

Bonne lecture

Conseil e-influence N°1 : faire experimenter le produit

Hier, des blogueurs ont été invité chez un restaurateur rapide dont je ne tairai pas le nom (mc do) pour y gouter leur dernier produit en date (un sandwich à pas beaucoup de calories).

dessin gadum mcdo Conseil e influence N°1 : faire experimenter le produitÉvidement, ce produit ne m’intéressait pas n’étant ni amateur de restauration rapide, ni comptabilisateur compulsif de calories (dites ça vite trois fois pour voir). Seulement, j’ai beaucoup aimé l’idée simple et originale qu’il y avait derrière cette opération blogueur. La preuve qu’on peut faire un truc sympa avec peu de budget quand on est créatif.

Une opé blogueur qui change

En effet, l’agence qu’il ne faut jamais citer (YoutoutoutouYou) avait demandé à quelques blogueurs plus influents que les autres (enfin, plus fayots quoi), de préparer les sandwiches eux-mêmes. Une idée qui permettait d’établir un contact absolu entre le blogeur et le hamburger en leur faisant expérimenter celui-ci à tous ses stades, de sa fabrication à sa digestion. Bonne lecture

Mon parcours professionnel

curiouser logo bw Mon parcours professionnel

Curiouser

Co-fondateur et gérant de Curiouser, un laboratoire d’études et d’exploration des territoires digitaux, mais aussi de formation sur le digital.

Enjoy Affinity

enjoy pt Mon parcours professionnel

Mai 2008 – Mai 2009 à Paris
Planneur digital et directeur associé
– Conception de dispositifs Internet pour les marques clientes de l’agence
– Direction et développement du pôle e-advertising de l’agence

logoLowe Mon parcours professionnelLowe Stratéus

Septembre 2006 – Mai 2008 à Paris
Directeur de clientèle pôle digital
– Conception de dispositifs Internet pour les marques clientes de l’agence

BNP Paribas Cash Management

Février 2004 – Septembre 2006 Paris
Pour le compte d’Otia (www.otia.fr)
Conception et réalisation de sites internet
– Aide à la Maitrise d’ouvrage pour les technologies internet
– Conception de sites internet (ergonomie, fonctionnalités)
– Aide à la réalisation de sites web (maquettage, normes xhtml, css)
– Infographie
– Logos et charte graphique de produits

Indépendant

Juillet 2003 / Janvier 2004 Paris
Conception et réalisation de sites internet
– Réalisation de sites web
– Infographie
– Logos et charte graphique de sites

Maîtrise en Intelligence artificielle

Reprise d’étude Septembre 2002 / Juin 2003 (à 30 ans, vous aussi reprenez vos études).

[BaBeL@StaL]

1998-2002 Paris
Conception et conseil en stratégie internet -Décembre 99 / Janvier 2002
– Création de concept de sites adaptés à la marque,
– Arborescence, ergonomie des sites web
Conception et Réalisation informatique - Juin 98 / Décembre 99
– Architecture de bases de données, algorithmes des scripts
– Programmation ASP et SQL
– Programmation HTML, DHTML, Javascript

Ministère de la Coopération

logo min affaires etrangeres fr Mon parcours professionnel

Janvier 1997- Avril 1998 (R.F.I. des Comores)

CSN à MORONI, R.F.I. des Comores
- Entretien du réseau Macintosh du journal Al-Watwan.
- Formation et organisation du personnel du journal en PAO (XPress).
- Formation de professeurs d’informatique en bureautique et HTML, et gestion de la salle informatique de l’Alliance Franco-Comorienne de Moroni.

Ubisoft

ubisoft logo 250x212 Mon parcours professionnelAoût 96 / Janvier 97 (6 mois, Paris)
Conception et réalisation internet
– Conception et réalisation du site Web du jeu POD, Planet of death. Direction artistique, programmation (HTML, Javascript) et partie rédactionnelle du site.
– Propositions de maquette pour le site Web de Rayman Kit.

Indépendant

Août 95 / Août 96
Web design et réalisation internet
Infographie et propositions de chartes pour Skifrance

Travaux multimédias et infographie (Didactiques en Director) pour le Laboratoire d’Ingénieurie Didactique de l’université de Jussieu (Paris VII).

Création d’entreprise de CD-ROM

Juin 95 / Août 95 (3 mois, Paris)

Création d’une entreprise de services multimédias
– Réalisation d’un CD-ROM, commande de METRIX (vente d’appareils de mesure électronique).
– Création de la direction artistique et des images de synthèse.
– Programmation (langage Authorware 2).