L’état de la réalité virtuelle : Laval Virtuel 2015

Depuis 17 ans, au mois d’Avril, se déroule le salon Laval Virtual. Un salon qui présente les dernières nouveautés en terme de technologies et usages du virtuel (ce qui ouvre un large champ d’interprétation).

Pour ceux qui n’ont pas eu la chance d’y aller, voilà un petit résumé de ma visite du festival de cet année. Bonne visite et rendez-vous à la conclusion tout en bas.

En conclusion : réalité virtuelle ne veut pas toujours dire innovation

Cette année plus que les autres nous montre que la frontière entre “réel” et “virtuel” n’existe plus. Car en dehors des applications B2B évidentes (les Caves, Glasses ou encore Occulus-like), il existe tout un champ d’expérimentation au potentiel infini. Et comme chaque année, ce sont les japonais et autres étudiants, qui font la démonstration de ce potentiel, avec des projets décomplexés où les moyens (Arduino, MS Kinect, Réalité Virtuelle, Réalité Augmentée, Leap Motion, etc.) importent peu et où l’expérience prime.

Et c’est la conclusion que l’on doit retenir de toute ces nouvelles (ou pas) technologies du virtuel : qu’importe la technologie, pourvu qu’il y ait une expérience valable pour l’utilisateur. Une conclusion que feraient bien de reprendre les amateurs de communiqués de presse à base d'”innovations“.