L’année 2009 pour Cyroul.com

Nouvelle année, poil aux pieds, bilan de l’année, meilleurs articles, blabla et patati et patata… Tous les ans, la plupart des blogs vont essayer de vous faire croire qu’il faut absolument lire leur bilan de l’année.

Je ne vais pas m’y risquer : il s’agit souvent de billets purement auto-centrés permettant de retrouver de vieux articles oubliés et donc d’améliorer son référencement. Mais je l’ai tout de même écrit pour me permettre de faire un véritable bilan sur ce blog et de voir quels sont les axes de travail prioritaire que je peux me fixer en 2010. Il s’agit donc d’un très long billet purement personnel et ego-oriented : ne le lisez pas !!!

Ce billet ne vous apprendra rien à part que les français en ont marre de ERDF-GRDF et que mes lecteurs sont vraiment formidables. Mais vous le saviez déjà ça, hein ?

L’univers entier lit Cyroul.com ! Toi aussi, lis le…

L’année 2009 a été dure. La crise a en effet obligé les gens à lire des blogs plutôt que regarder le lavage de cerveau des journalistes télé. C’est un scandale ! Mais que fait le gouvernement ? Quand arrivera t’il enfin à contrôler Internet ?

En 2009, d’après Google Analytics, 39 517 Visiteurs Uniques ont consulté cyroul.com pour un total de 150 697 Pages Vues.

Mais vous imaginez ? Je vendrais 0,5 centimes par page, je me ferais 70 Keuros !!! Ca me donne presque envie de monétiser mon blog… Non, je déconne (mais n’hésitez pas à m’envoyer des chèques, cadeaux, dons, photos dédicacées, etc. quand même). En plus j’apprends avec surprise que 20% des visiteurs sont masochistes et reviennent au moins 2 fois sur le site.

Mais bon, mon site n’étant pas programmé spécifiquement pour Internet Explorer, seuls 32% des visiteurs arrivent à le lire avec ce navigateur. 53% des visiteurs utilisent plutôt Firefox, 7% Safari et 4,6% Chrome. Conclusions : je devrais programmer mon site pour qu’il soit compatible avec IE, mais j’attendrai plutôt que Microsoft se mette à respecter les normes du W3C.

Mais d’où viennent ces courageux lecteurs ?

La plupart viennent des moteurs de recherche (Google en tête, mais aussi Yahoo, Bing, Aol, Voila et bien d’autres). Les autres sources de trafic vont être Netvibes (grand premier), Twitter et Facebook. Du côté des digg-like et autres plateformes de promotion de contenus , c’est Blogasty qui gagne, suivi de près par Scoopeo (mais je n’y ai créé un compte qu’en milieu d’année sinon le trafic est impressionnant).

Néanmoins, mauvaise surprise du côté de Wikio et Paperblog, qui m’ont ramené 150 visiteurs chacun en un an. Pour Wikio, c’est pas grave, il ne s’agit que de liens…

…par contre, Paperblog abuse grave :

En 1 an en moyenne, mes articles ont été consultés au moins 5000 fois SUR Paperblog (là où il y a de la pub alors qu’il n’y en a pas sur cyroul.com). 5000 lectures pour un trafic de 159 visiteurs. Voilà qui fait de moi un travailleur non-salarié chez Paperblog. Je leur écris des articles, ils vendent de la pub, et je l’ai dans ….

N’ayant donc pas envie de continuer à leur écrire du contenu gratuitement, j’ai voulu supprimer mon compte. Mais aucune possibilité manuel de supprimer son compte ! C’est à dire que si vous faites l’erreur un jour d’inscrire votre site sur Paperblog, vous êtes coincé, et votre seul recours est le formulaire de contact.

Ou là, tout dépend de leur bon vouloir. Je leur ai envoyé un premier mail début octobre leur demandant la suppression de cyroul.com et ROP de leur base. Pas de réponse (ni de résultat). Etant d’un naturel gentil et patient,  je leur ai réenvoyé un mail le 19 décembre (soit 3 mois après). Et cette fois, la réponse a été immédiate (et très courtoise) et mes articles ne figurent normalement plus sur paperblog.

Et les blogs amis ?

Le grand gagnant du concours de création de trafic vers mon site est le DarkPlanner avec l’interview Découvrez un nouveau métier : Digital Planner. Ecrans, l’excellent blog média de Libération, a été aussi une belle source de trafic en reprenant ma citation : « Vous voyez Fillon, qui s’auto-proclame geek, parler Klingon, vous ? Moi non. «  et avec un Vu sur le www.

Et ensuite, viennent la foule des blogs actifs sur la toile qui apparaissent dans mes stats. Dans l’ordre Korben, Gaduman, le Publigeekaire, le blog du Moderateur, Keeg, DamonX, Adverbrain, MediaSociaux.com, Buzzetcie.com, InternetActu.net dans un article sur les données du web2, et quelques autres. Qu’ils en en soient tous remerciés ici, merci.

Je ne vous parle évidement pas des gentils twitter qui ont twitté ou rewtitté des articles. Je leur rappelle d’ailleurs que mon compte sur Twitter, c’est cyroultwit, pas cyroul (j’ai paumé mon email d’inscription de ce compte depuis 2007, ne vous moquez pas svp).

Mais que lisent mes lecteurs ?

Petite revue des articles les plus lus du blog cette année.

Mes lecteurs sont des geeks qui aiment le cinéma !

Tout d’abord ce sont des geeks comme le prouvent l’article le plus lu de l’année : The Ultimate Geek Handbook et la page qui leur est réservée [Mythologie du Geek].

Mais ce sont surtout des cinéphiles amateurs de zombies : Zombieland : le film de zombie à voir en 2009 (ou Zombie time in zombieland) mais encore Lifeless : les zombies envahissent la toile. Heureusement Tr2n, le plus mauvais trailer du monde revient donner un peu de vie à tout ça, suivi par Tr2n devient Tron Legacy.

Des geeks ? Beaucoup de Nerds surtout comme le prouve la fréquentation de Hacker vaillant rien d’impossible ! et Les lois du hacker. Et qui aiment les jeux vidéos Wolfenstein : 15 ans d’évolution du jeu vidéo et Sims 3 : un jeu pour adulte ou quoi ?

J’ai un peu l’impression que mes lecteurs me ressemblent finalement, pas vous ?

Mes lecteurs ont un problème avec Erdf Grdf

EDF, ERDF, GRDF, c’est l’ORTF !! Un article écrit en décembre 2008 pour me défouler en début d’année et qui est devenu l’un des articles les plus lus et commentés du blog en 2009. Le premier article sur le sujet M-ERDF alors ! est aussi beaucoup consulté.

Ce qui est assez intéressant, c’est que malgré un excellent positionnement des recherches « ERDF GRDF » sur Google (entre la 2eme et 5eme position, ça varie) une seule personne m’a répondu officiellement pour défendre le point de vue de ERDF. Je serais la communication du groupe, j’irais pleurer.

Mes lecteurs (et lectrices) sont des coquin(e)s

Mais moi aussi alors je ne vais pas les critiquer.

Car les articles pr0n : le plus gros mensonge d’Internet et 2009 : l’année de la porno-pub (1) sont parmi les plus consultés.
Donc mes lecteurs aiment le cul. Mais bah, c’est naturel, écologique et plutôt sain, alors bravo mes lecteurs(trices).

Mes lecteurs aiment la musique

La preuve avec Depeche Mode Wrong , Le clip qui tue et Goûtez à la BO de District 9.

Hey, je vous ai dit que j’avais vu Depeche Mode en concert au Stade de France en 2009 ? Hey !

Mes lecteurs aiment quand je jette un pavé dans le mar…keting (humour)

Un gros coup de gueule contre les journalistes et médias opportunistes : Mailorama : un grand exemple d’hypocrisie publicitaire et médiatique a eu beaucoup de succès.

Et un autre coup de gueule sur les campagnes de pub plutôt merdiques que digitales avec La Maaf mérite des baffes ! et ceux qui essaient de continuer à en vendre : Pas de stratégie dans le prix Stratégies Marketing digital 2009

Et un article de défense de Twitter : Twypocrisie = Twitter + hypocrisie.

Mes lecteurs aiment quand je fais mon prof de stratégies digitales

J’aime bien expliquer les choses, réduire la complexité pour en sortir la substantifique moelle. D’ailleurs je pars du principe qu’on n’arrive à vulgariser que ce qu’on connait bien. Donc si je n’arrive pas à expliquer quelque chose, c’est que je n’y connais rien (et si vous croisez des consultants qui vous disent que c’est trop compliqué pour vous, c’est qu’ils vous baratinent).

Revue des articles pédagogiques qui ont bien fonctionné et que vous pouvez retrouver dans les ressources pédagogiques

Mes lecteurs aiment quand je fais de la politique

Moi j’aime pas la politique. Je pense que ceux qui en font feraient mieux de faire un travail honnête.

Mais devant le désastre du site de Royal, je me suis senti obligé d’écrire Désirs d’obsolescence.

Idem quand j’ai découvert les basses manipulations infantiles et débilitantes de notre gouvernement actuel, je me suis senti l’âme d’un révolutionnaire en écrivant Quand l’information devient de la propagande.

Je vous rassure chers lecteurs, je tâcherais de ne plus écrire d’articles politiques. Tant que les politiques respecteront la liberté d’Internet (lire Bloguer dans un violon, 1 an après…).

Et Google qu’est-ce qu’il dit ?

Le plus merveilleux quand on se soumet à l’exercice d’introspection du blogging sans avoir derrière la tête d’objectifs marketing, d’e-reputation ou encore purement financiers, c’est les résultats où vous apparaissez sur Google. Car effectivement, quand on travaille sur Internet, on sait jouer avec l’ami Google. Et tout blogueur professionnel a quelques bases et trucs de référencement lui permettant d’apparaitre sur certains mots clés. Mais quand on écrit comme ça, sans plan fixé à l’avance, on obtient des résultats inattendus.

Je dois vous avouer qu’au lancement du blog, j’ai un peu travaillé sur les mots clés « stratégie digitale » et « e-influence«  qui étaient le cœur de mon activité professionnelle. Aujourd’hui ces 2 termes sont n°1 sur Google, et c’est avec un certains plaisir que me tourne vers les termes où l’on retrouve cyroul.com dans les premiers résultats.

Numéro 1 sur Google.com :

Numéro 2 sur Google.com :

Dans les 5 premiers sur Google :

En conclusion : lecteurs je vous aime

Cela fait maintenant 15 ans que j’écris des trucs sur Internet (webzine, mini-sites, sites dédiés), mais cette année 2009 a été particulièrement chargée aussi bien par la création de Curiouser que par le succès imprévu de ce blog. L’écriture n’est pas mon métier. Par contre j’aime expliquer, démonter les logiques cachées et comprendre ce qui m’entoure.

Et je suis ravi de voir que le ton ludo-pédago-cassebonbon-moralisateur de ce blog peut plaire à des lecteurs réguliers. Ca veut dire qu’ils ont une cervelle et aiment s’en servir.

Alors il me reste à vous souhaiter, à vous lecteurs fidèles (et infidèles, on est pas mariés) :

Une bonne et digitale année 2010

PS: évidement vous avez constaté que ces vœux de bonne année étaient à la fin d’une page interminable et donc ne seront lu que par quelques lecteurs déterminés. C’est normal, je ne vais commencer à balancer des voeux comme ça par pur opportunisme sous le vague prétexte que c’est la nouvelle année, non ? Non ! Je garde mes voeux pour les lecteurs acharnés, un point c’est tout.