JDR2DR, le jeu de rôle des déjeuners et dîners réussis

[Il s’agit d’un article écrit bien avant le Covid19, qui patientait dans ma chambre froide (les 500 brouillons en attente de mise en ligne, peut-être, un jour). Je le poste finalement aujourd’hui sous l’influence de parents qui commencent à fatiguer…]

Le problème est simple et s’est déjà posé à vous de nombreuses fois : vous déjeunez ou dinez avec de jeunes enfants (de 6 ans à 15 ans) et ils s’ennuient comme des rats morts. Et pour tout dire, vous vous ennuyez aussi. 

La solution la plus primitive serait celle du téléphone portable histoire d’observer les gamins se préparer une belle atrophie du bulbe de l’imagination. Mais nous ne sommes pas des primitifs. Alors que faire ?

Une solution existe. Une solution magique et pourtant simple qui vous permettra à la fois de vous divertir mais aussi d’amuser les enfants. Et pourquoi pas les passionner (comme ce petit de 5 ans et demi que je ne citerai pas, et qui m’en reparle encore tous les soirs).

Cette solution c’est celle de JDR2DR, le jeu de rôle des déjeuners et dîners réussis. Un jeu de rôle improvisé, extrêmement simple pour patienter pendant les repas qui s’éternisent.

JDR2DR, le jeu de rôle des déjeuners et dîners réussis

Et comme je suis le mec le plus sympa de l’univers des Internets, JDR2DR est gratuit (sous licence Creative Commons) comme à l’époque de l’internet libre (avant youtube, facebook et les influenceurs vendus). Si vraiment vous voulez donner des sous, faites-le sur Flattr.

Vous n’avez donc plus aucune excuse pour vous ennuyer lors de votre prochain déjeuner morbide. Merci qui ? Mercy-Roul.

Remerciements : en passant je voudrais remercier le Grümph, vieux rôliste créateur. Le genre de gars qui n’a jamais arrêté de créer des OLNI (Objets Ludiques Non Identifiés) comme ça, pour le plaisir. Qu’il en soit immensément remercié ici. Ce JDR2DR est, quelque part, son petit héritier.