Un petit article rapide qui va me permettre :

  1. De vous dire que le jeu vidéo Sims 3 sort le 9 juin prochain. Le jeu, distribué par Electronic Arts a été vendu à plus de 100 Millions d’exemplaires sur PC dans le monde. Un succès incroyable.
  2. De m’interroger sur ce jeu de simulation de vie qui se rapproche vraiment très prêt de la réalité. Voir même un peu trop près peut-être. Au moins dans Second Life, on sent très rapidement qu’on est dans un deuxième univers. Dans Sims 3, c’est censé être le « vrai » monde. Mais le vrai monde n’est pas comme ça. La confusion possible pour un public influençable me gène un peu.
  3. the-sims-2-20041121103943335De vous faire partager une vidéo démo du jeu qui me semble être un tantinet adulte. Non, mais sérieusement, le coup de la soubrette et du papy… Est-ce que ce n’est pas une pub pour « vivez vos fantasmes les plus extremes avec vos Sims » ? On comprend que Sims 3 s’est beaucoup inspiré des différents mondes virtuels, mais de là à en faire une plateforme orientée sexe parce que ça fait vendre du jeu vidéo aux adultes. Alors vous allez me dire que ce n’est que la continuation des pillow fight de Sims 2 et des orgies de Sims 1. Mais quand même, j’achèterai pas ça à ma fille.
  4. Et de tester la plateforme ebuzzing (si vous regardez la vidéo, on devrait me donner des sous pour m’acheter une île déserte… Enfin, si vous êtes très très nombreux).

En conclusion, un jeu à tester, mais qui  va clairement alimenter la polémique d’ici un mois, c’est moi qui vous le dit.

La vidéo (ça nous parle de voleuse de sucette, on ne saura pas si elle s’appelle Annie) :
Et encore une si vous insistez :