Et pourtant, il y a 10 millions d’inscris…

2lifeMalgré les bruits néfastes, les prévisions négatives, les oracles désespérés et les affirmations catégoriques de désastre imminent, Second Life vient de passer les 10 millions d’inscrits (d’après Imarginal).

D’après Imarginal, plusieurs instituts d’étude verraient le nombre d’inscrits atteindre les 30 millions d’ici fin 2008.

Tout cela me laisse dubitatif. Car entre le Yankee Group qui clame que les utilisateurs vont passer 12 minutes par mois sur Second Life et les calculs mathématiques de Linden Labs qui prouvent que ce n’est pas vrai, il manque un véritable institut d’études indépendant qui publierait des statistiques fiables.

Néanmoins, même si votre marque n’a que 12 minutes par moi pour s’exprimer, cela peut commencer à être vraiment intéressant si vous touchez 10 millions d’utilisateurs (ou consommateurs potentiels). A vous de créer un évènement pour leur faire vivre une véritable expérience de marque.

TF1 vend ses 30 secondes de publicité à 300 000 euros, pour toucher potentiellement 16 millions de français (qui, en fait, iront refaire leur plein de bière et de cacahouètes pendant la mi-temps du match de ce soir). N’est-il pas plus intéressant de faire vivre une expérience interactive à 10 millions d’utilisateurs internationaux pendant 12 minutes ?

Author: Cyroul

Aventurier des internets depuis 1995

1 thought on “Et pourtant, il y a 10 millions d’inscris…

  1. Comme le disent beaucoup de «gourous» du Web 2.0, la présence sur Second Life pour une marque, une entreprise, etc., est un plus en terme d’image, surtout si la cible de l’entrerprise est celle qui va sur Second Life (j’avancerai un timide… «CSP+»). Le minimum vital étant d’avoir une présence sur le web via son site – il faut qu’il existe, même s’il bouge peu…

    On ne peut pas encore dire si cette présence s’avère indispensable, tout va dépendre de l’évolution de Second Life et aussi de ses concurrents. Mais on peut imaginer que oui, l’univers virtuel va devenir une sorte de «média-dans-le-média», incontournable pour certains produits.
    Pour moi la question est donc plus : «Second Life ou un autre ?».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.