Last time for last FM

Le 24 avril dernier, LastFm m’a envoyé un mail se résumant à ça :

lastfm-final

Au début j’ai cru à un poisson en retard (nous étions en avril). Mais non, les fonctionnalités de cette si bonne radio en ligne étaient bloquées. Du jour au lendemain, il fallait payer ou changer. Oh les salauds !

Essai gratuit ? Quoi essai gratuit ?

Ce qui m’ennuie, n’est pas tant les 2 dollars d’abonnement mensuel qu’il faut payer pour continuer à utiliser ce service, c’est plutôt le fait qu’à aucun moment il n’a été fait mention d' »essai gratuit ». Et je me souviens très bien de mon inscription à ce service de musique en mars 2007.

Car vous avez déjà participé à un « essai gratuit » qui a duré 2 ans vous ? L’auriez vous su, auriez vous passé du temps à améliorer votre playlist pour qu’elle corresponde parfaitement à vos gouts musicaux en sachant que ça allait se terminer un jour ?

Non, beta test n’est pas synonyme d’essai gratuit. Vous imaginez dans ce cas votre compte Google mail (en beta depuis 5 ans) qui viendrait vous réclamer des sous sous peine de fermeture? Un bon vieux chantage bien cynique (brrr, j’en frémis d’avance). Clairement, les action de Microsoft augmenteraient d’un coup. Et les produits de Google (moteur de recherche compris) en prendraient un coup.

Non, ce n’est pas ça l’esprit du libre, en tout cas ce n’est pas la meilleure façon de faire du business sur un modèle économique gratuit (lire l’indispensable J’écris ton nom, Liberté ou encore Le gratuit, ça marche ! sur votre blog gratuit préféré).

Alors adieu LastFM !

Je t’aimais bien pourtant LastFM. Tu me faisais écouter des groupes qu’on trouvait difficilement ailleurs. Tes bilbliothèques de musique étaient généreuses, et ta fonction de « découverte musicale » était exceptionnelle (la meilleure entre tous les concurrents). Mais je ne peux te pardonner de m’avoir pris pour un gland. Adieu donc, vous ne verrez plus ça :

lastfm-aime21

Et bonjour Deezer !

Car Deezer a fait de très gros progrès depuis son lancement.

Alors pour fêter je vous propose d’écouter une vieille playlist que je viens de rendre publique. Ca s’appelle New wave Origins et on y retrouve les groupes qui ont été à l’origine de la New Wave des années 80 . Amis du Krautrock, régalez-vous !

Et si Deezer ne vous va pas, vous pouvez aller faire un tour sur ces 2 listes :

  • 20 sites pour écouter gratuitement de la musique en ligne
  • +100 services en ligne pour écouter, partager et télécharger la musique (sur Mashable)