Juste pour vous tenir au courant par rapport à mon article Firefox 3 recordman du monde ?

Et bien oui, Firefox a établi un record du monde Guinness pour le logiciel le plus téléchargé en 24 heures. En une journée, il a en effet atteint les 8 002 530 millions de téléchargements dans le monde entier (voir la carte des téléchargements).

Un navigateur parti de rien…

Je me souviens qu’en 2004, je rédigeais une newsletter de veille Internet pour une grande banque française. La première fois que j’ai évoqué le nouveau navigateur Firefox, les services informatiques de cette banque ont ouverts de grands yeux surpris et réticents (voir vaguement haineux). Leurs sites web venaient en effet d’être juste enfin compatibles avec les différentes versions de Internet Explorer, ils n’allaient pas tout reprogrammer pour un petit navigateur qui totalisait à peine 3% d’utilisateurs. Seulement, ce navigateur doit avoir aujourd’hui dépassé les 30% d’utilisateurs dans le monde (et à mon avis, ça travaille dur dans cette banque aujourd’hui pour remettre à jour les sites non-standardisés).

…qui a respecté les « lois intrinsèques » du web

firefox crop circleEt si l’on prend un peu de perspective, on s’aperçoit qu’en seulement 4 ans, un petit logiciel a réussit à s’imposer comme standard malgré tout l’arsenal juridique, marketing, et monopolistique de son concurrent Microsoft. Et ça, en suivant à la lettre les lois non écrites du web (que je viens d’inventer, ne les notez pas) :

  • libre et ouvert (« je vous l’offre c’est cadeau »)
  • prendre en compte les minorités (l’accessibilité n’est pas qu’une caution morale)
  • et les standards (le W3C a aidé à faire l’Internet, continuons à travailler avec eux)
  • communautaire (« venez donner votre avis ou participer »)
  • avec un positionnement décalé (think different, think firefox)

Et vous croyez que votre marque ne peut pas en faire autant ? Pourquoi pas ? Vous êtes sur Internet, rien n’est impossible en suivant ces règles d’or…