2009 : La pub cul (part 3)

Banned German Sprite racy Ad NSFWJe ne peux pas toujours écrire des trucs intelligents. Il faut savoir se reposer dans la vie…

Et pour ça, quoi de mieux que de regarder de jolies publicités sans fond, mais avec de beaucoup de formes ? Vous pouvez, ça fait partie de votre taff. Alors pour tous mes fidèles (ou pas) lecteurs, voilà le 3eme et dernier épisode du bilan de la pub cul de l’année 2009.

Après la publicité mode, luxe et glam pornographique, après les publicités érotico-pron pour du non profit, voilà donc les publicités pour la grande consommation, l’alimentation, et le high-tech. Forcément, pourquoi passer à côté de l’attrait de la chair pour vendre sa marque de flotte, son hamburger ou son mobile. Le but : rendre votre produit inoubliable, et ce à n’importe quel prix.

Et après l’AACC va nous parler de moralité et de décence… Arf !

La grande conso danoise est grivoise (ça c’est du titre)

Fleegard est une enseigne danoise qui aime choquer. Voilà une pub (vu chez Cyrille Chaudoit) qu’on ne verrait pas chez nous. Pourtant son intérêt ne réside pas dans les poitrines démesurées de ces parachutistes naturistes, mais plutôt dans l’irréalisme de ce film qui ne veut strictement rien dire (je rappelle d’ailleurs qu’il est fortement déconseillé aux demoiselles bien formées de sauter en parachute à poil. Je vous aurai prévenu.)

Mais Fleegard joue le jeu à fond en sachant aussi se moquer des femmes qui aiment les hommes. Voilà ce que veulent les femmes (et ne me dites pas que c’est faux hein ?) dans ce superbe clip dédié à la caricature du mâle. Mais que font les ligues de protection de l’homme ? Nous ne sommes pas que des objets sexuels sans poils.
[youtube width= »500″ height= »300″]http://www.youtube.com/watch?v=LwtoQjNRHg4[/youtube]

Et voilà un florilège de publicités grivoises réunissant des objets, des fringues, de l’alimentaire et des poils. C’est important ça les poils dans la pub.

[youtube width= »500″ height= »335″]http://www.youtube.com/watch?v=MI9XIssTV7Q[/youtube]

L’alimentaire c’est forcément buccal…

Je vous l’ai déjà raconté, mais quand un créatif publicitaire n’a pas d’idée pour vendre son produit, il ajoute des bébés ou du cul. C’est le cas dans l’eau minéral avec la pub Evian qui a choisit le bébé comme déclencheur des pulsions d’achat, notamment avec leur clip chiant mettant en scène des bébés déformés faisant du roller. Je n’achète pas d’Evian, maintenant j’ai décidé de ne plus boire que du Sainte Pramme.

[youtube width= »500″ height= »350″]http://www.youtube.com/watch?v=BBr1NOgx5g8[/youtube]

J’aime pas les pubs pour les hamburgers. D’ailleurs quand on m’invite à une soirée pour en parler, je préfère dessiner mes petits camarades. Et pourtant je crois que c’est la première fois que j’ai envie de manger un burger en regardant une pub. La raison ? La délicieuse actrice Indienne Padma Parvati Lakshmi qui nous donne un peu chaud en dévorant ce burger. Une sorte de greenwashing du burger auquel personne ne croit (je l’espère) mais qui est définitivement plaisant à regarder.

[youtube width= »500″ height= »350″]http://www.youtube.com/watch?v=lSmNTqZ3wV4[/youtube]

Et je vous aurai bien montré un clip qui gicle de Sprite Allemagne mais celui-ci s’est vu à priori vu interdire de diffusion à la TV (et il est difficile à afficher sur Internet sans changer son article toutes les semaines).  Quoiqu’il en soit, la jeune et jolie actrice Stephanie Quinn-West est depuis devenue une star, comme quoi, la pub aussi peut permettre de réussir dans la vie… Prenez exemple les jeunes, il faut savoir se mouiller pour réussir… Bon j’arrête.

[youtube width= »500″ height= »350″]http://www.youtube.com/watch?v=EFi1zlctlYI[/youtube]

D’ailleurs au Japon aussi on commence à jouer le 2nd degré pornographique à base de fellation. Ca c’est pas kawaï, non, non…

Et pour terminer, une petite note d’humour avec cette pub pour de la restauration rapide qui vous fera hurler de rire. C’est pas porn, mais c’est drôle (donc tout n’est pas perdu).

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=0FwZQNOb9fo[/youtube]

Dans portable, il y a porc (je m’améliore dans les titres là)…

Une pub soit disant virale et porno chic pour Samsung (vue chez HushHush et Fightforblogiz). Pour ma part, je trouve ça plutôt provocateur et porno chiant. Ca ne peut faire rêver que ceux qui n’ont jamais fait des trucs sexuels dans une voiture avec un mannequin suédois. Petits joueurs va ;))

[youtube width= »500″ height= »350″]http://www.youtube.com/watch?v=cx4ikQo9o1U[/youtube]

Les médias (se) s’y mettent aussi

Voilà une publicité pour FurTV, une émission de MTV avec des marionnettes très très trash (me rappelant Meet the Feebles de Peter Jackson). Cettevidéo, véritable ôde au phénomène sex tape, nous permet d’apprécier les charmes volupteux de Chanelle Hayes, une célébrité anglaise, ainsi que ceux de  Lapeno, une célébrité poilue. Attention, c’est très très chaud, on est très loin des muppets.

[dailymotion width= »500″ height= »350″]http://www.dailymotion.com/video/x58yjw_chanelle-hayes-sex-tape_fun[/dailymotion]

Mais Lapeno n’est pas qu’un obsédé sexuel, c’est aussi un obsédé sexuel responsable. Il nous a donc gratifié d’une série de vidéos pédagogiques sur la capote et la façon de s’en servir. Mon côté responsable ne peut qu’applaudir.Bravo Lapeno !

[youtube width= »5000″ height= »350″]http://www.youtube.com/watch?v=l9lufGCLNZA[/youtube]

Le jeu vidéo va lui aussi nous proposer des trucs cochons en profitant de  la de-responsabilisation des consommateurs rassurés par le label de la PEGI. Ainsi le prochain GTA (Grand Theft Auto: Episodes From Liberty City) nous propose de regarder les programmes de la télé diffusée dans le jeu vidéo. Il y en a un qui fait un carton, une parodie de dessin animé érotique japonaise nommé Princess Robot Bubblegum à hurler de rire.

[youtube width= »500″ height= »350″]http://www.youtube.com/watch?v=DrhE7XF8h8c[/youtube]

Boobs on the iPhoneEn conclusion : outils digitaux qui riment avec porno

L’essor du digital (non je ne rimerai pas là) a attiré les consommateurs et les vendeurs de porn (lisez l’inénarrable pr0n : le plus gros mensonge d’Internet). Même le IPhone s’y met. Boobs on the iPhone: But is it Porn? se demande Mashable. Ben oui mon pote: si Playboy a été un magazine de charme, alors cette application l’est aussi.

Mais le porn envahit nos vies digitales. On peut maintenant publier ses performances sexuelles avec Bedpost, suivre ses 10 actrices porno préférées sur Twitter, voir même les retrouver toutes (575 quand même) sur pornstartweet.com. Gageons que ça ne va pas s’arrêter là (à quand FoursquarePorn ?).

Et pour terminer ce tour d’horizon, voilà deux pubs print pour Skechers, une marque de chaussures du genre baskets pour femmes. Ils ont du vouloir montrer qu’on pouvait être gentiment sexy en basket… Mais là c’est raté, ça fait plutôt jaquette de vidéo Marc Dorcel. Vous ne trouvez pas ? Et puis, c’est qui cette Christina Aguilera ?

2009 : La pub cul (part 3)

2009 : La pub cul (part 3)